Catégories

Genres

Entretien avec Didier Convard pour Lacrima Christi

Posté le 23/09/2015 dans Les auteurs


Didier Convard est un auteur incontournable de la bande dessinée dont la bibliographie parle d'elle-même. Au dessin puis au scénario, ses histoires sont entrées au panthéon du 9ème Art. On peut citer Chats, Neige, Finkel, Vinci, Kaplan & Masson… mais c'est surtout avec Le Triangle secret que le public a véritablement découvert l'étendue de son talent.

Précurseur du courant ésotérique des années avant le sacre du Da Vinci Code, Le Triangle secret est vite devenu un best-seller et une série de référence de la bande dessinée adulte.

En grand humaniste, Didier Convard s'inspire de la science, de l'Histoire, de la religion ; à travers ses histoires, il interroge l'humanité sur ses parts d'ombre et les dérives de notre société, toutes époques confondues. En résulte une oeuvre dense et cohérente, qui sait divertir autant qu'elle fait réfléchir…

À l'occasion de la sortie le 14 octobre 2015 de Lacrima Christi, la toute nouvelle saison du Triangle Secret, Didier Convard nous a accordé un entretien exclusif.


Où se place cette nouvelle série par rapport au Triangle Secret ?

Didier Convard : Cette nouvelle saison du Triangle Secret se situe quelques mois après la saison des Gardiens du Sang alors que le Rectificateur se remet de sa dernière mission, ignorant qu'il va devoir s'allier à son ennemi d'hier pour faire face à une menace mettant le monde en péril…

Quels sont les nouveaux enjeux que vous avez voulu développer ici, et que signifie le titre, Lacrima Christi ?

D. C. : Dans la continuité des Gardiens du Sang, le thème de la science dévoyée est le socle de cette histoire. En l'occurrence, nous faisons face, cette fois, à une guerre bactériologique en gestation. Le bacille d'une peste médiévale a été réveillé par une puissance terroriste et devient une arme imparable capable d'anéantir la majeure population de la Terre. Pour combattre ce Mal intégral, pour vaincre ce nouveau « diable », les forces qui s'opposaient jusque-là sont obligées de s'unir. Désormais, peu importe la couleur politique ou l'appartenance religieuse… Le diable est revenu parmi les hommes ; il doit être éliminé !

Ce danger porte un nom : LACRIMA CHRISTI ! Les larmes du Christ…

Avec le Triangle secret, vous avez été le précurseur d'un genre, le thriller ésotérique, aujourd'hui codifié et bien connu du public. Comment parvenez-vous à le renouveler ?

D. C. : Le Triangle Secret a volontairement cassé les codes de narration en usage dans la BD pour apporter une manière nouvelle de raconter une histoire dense, animée par de nombreux personnages, parcourant une multitude d'époques. Tout en respectant cette mécanique de base, je tente à chaque nouvelle saison, de trouver un mode narratif original qui me permet de traiter plusieurs aventures en une, misant toujours sur l'intelligence du lecteur qui a compris, maintenant, que l'équation de la Vérité ne se résolvait qu'avec des paramètres douteux !

Lacrima Christi ne déroge pas à la règle ; plusieurs actions s'y déroulent dans des lieux et des temps différents. Un pré-générique, à chaque épisode, raconte d'ailleurs une aventure propre qui éclaire le corps de l'album. À la fin de la saison, il suffira de mettre tous ces pré-génériques bout à bout, pour obtenir un récit autonome, lequel s'intégrera parfaitement dans le tableau général.

Alors que l'on assiste aujourd'hui à un véritable âge d'or des séries télévisées, on pourrait assimiler le Triangle Secret et ses suites comme autant de « saisons ». Revendiquez-vous une inspiration de cette méthode d'écriture audiovisuelle ?

D. C. : Je ne cache pas que le Triangle Secret est conçu à la manière d'une série télévisée. Je m'inspire d'ailleurs de plus en plus de l'écriture audiovisuelle, tout en appliquant ses méthodes à la grammaire BD qui négocie différemment les ellipses et la psychologie des personnages. Disons que la mécanique narrative des séries majeures est source d'étude pour tout scénariste.

Quelle place tient dans votre oeuvre l'univers du Triangle Secret ?

D. C. : Cela fait maintenant plus de quinze ans que je vis dans le Triangle Secret, sans compter les dix ans de recherches et d'enquêtes qui ont précédé sa réalisation. Le Triangle tient donc une place prépondérante dans mon oeuvre, d'autant qu'il éclaire tout ce que j'écris de sa lumière particulière.

Vous travaillez une nouvelle fois avec Denis Falque. Quel est le secret d'une si longue et fructueuse collaboration ?

D. C. : Le secret est simple. L'envie… Toujours l'envie de raconter cette gigantesque histoire. L'envie de surprendre le lecteur à chaque nouvelle saison, à chaque nouvel album. Puis le respect et l'admiration envers le travail de l'autre. Le plaisir de partager un univers que nous enrichissons sans cesse par nos apports mutuels. Un univers que nous connaissons avec une précision d'horloger et qui nous réunit.

Que pensez-vous de l'évolution de son dessin sur cet album en particulier ?

D. C. : Denis, comme tous les très bons illustrateurs, ne cesse de chercher comment améliorer son trait, ses cadrages, ses plans. Il peaufine de plus en plus, trouve des angles invraisemblables, des prises de vue à couper le souffle. Car lui aussi s'inspire de ce qu'il y a de mieux dans le cinéma ou la série TV, musclant ainsi son style qu'il maitrise en orfèvre du noir et blanc. Cette fois, il a encore découvert quelques effets graphiques, imposant de grandes masses d'encre de chine, des ombres fortes et précises, rendant son dessin encore plus percutant. Et il a surtout réalisé un flash-back en couleurs directes qui est un vrai bijou.

Lacrima Christi est une aventure plus brutale quelles précédentes, plus âpre. Denis a su en rendre le réalisme avec une rare efficacité.


Lacrima Christi – Tome 1 : L'Alchimiste

EN LIBRAIRIE LE 14 OCTOBRE 2015

Pour découvrir l'album, cliquez sur la couverture

 



Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Vous pourrez également personnaliser votre page d’accueil, choisir vos widgets et participer en exclusivité aux concours Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !

Derniers commentaires

Archives