Catégories

Genres

Interview de Cosey (Disney / Glénat) !

Posté le 01/03/2016 dans Les auteurs


C'est probablement l'événement BD de 2016 : le 2 mars sortiront les toutes nouvelles créations originales Disney !

À cette occasion, l'un des premiers auteurs à avoir participé à l'aventure, Cosey, artiste suisse ayant notamment créé le personnage de Jonathan, nous raconte sa participation au projet...


Pouvez-vous nous raconter comment s'est déroulée votre participation à cette collection ?

Cosey : Travailler dans l'univers de Disney était un vieux rêve. En 1978, je me suis présenté aux Studios Disney, à Burbank, avec mes dessins sous le bras. Là, j'ai compris qu'il s'agirait de dessiner « à la chaîne » pendant des années avant de pouvoir éventuellement aborder l'aspect créatif. J'ai préféré me consacrer à mes albums de Jonathan et des « one shot » dans lesquels j'étais libre d'imaginer et développer ce que j'aimais. Mais j'avais parfois un petit regret, je me demandais si j'aurais dû persévérer ? C'est Jacques Glénat qui, il y a 2 ans, m'a demandé : « Tu as envie de dessiner un album de Mickey ? » Je n'ai pas eu besoin de réfléchir très longtemps – après avoir fait un bond de 3 mètres !

Comment expliquez-vous que ces personnages fascinent toujours autant les lecteurs et les auteurs ?

Cosey : La simplicité de leur dessin, leur aspect foncièrement sympathique fait que l'on s'identifie naturellement à ces personnages. On ne voit pas leur dessin, on s'immerge immédiatement en eux, on est Mickey ou Donald.

Pourquoi avez-vous décidé de raconter la rencontre entre Mickey et Minnie ?

Cosey : J'avais aimé le Mickey des années 1950-1960, que je lisais dans son journal. Mais avant d'imaginer une histoire, j'ai d'abord voulu remonter aux sources. Là, j'ai découvert que, dès sa première aventure en 1928, Mickey était accompagné de sa fiancée Minnie. Alors je me suis demandé comment et où ils s'étaient rencontrés. C'est ce qui a donné Une Mystérieuse Mélodie que je situe en 1927.

Tant par l'époque décrite que par le style graphique, vous avez apporté une touche « vintage » dans votre interprétation. Pourquoi ce choix artistique ?

Cosey : Je trouve qu'une part du charme d'un personnage est liée à son contexte. Je préférais Tintin avec ses pantalons golf qu'en jean's. De même, je n'ai pas voulu m'approprier Mickey, je ne voulais pas le soumettre à mon style. Mickey n'est lui-même que dans son « style Disney. » J'ai donc cherché à me fondre dans ce style initial – même si mes amis dessinateurs qui ont vu les premières planches m'ont dit qu'on reconnaissait immédiatement mon travail !

Les personnages de Disney obéissant à une charte très spécifique, comment avez-vous fait cohabiter votre univers d'auteur avec le monde « calibré » de Mickey ?

Cosey : En réalité, la plus grande difficulté, c'est la liberté complète, autrement dit la page blanche. Les contraintes sont déjà un premier pas, le terrain devient balisé. Bien sûr, elles représentent des limites, mais elles peuvent aussi être une incitation à les contourner, devenir une stimulation...

 


DISNEY / GLENAT – Une Mystérieuse Mélodie, par Cosey

Cliquez sur la couverture pour découvrir l'album



Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Vous pourrez également personnaliser votre page d’accueil, choisir vos widgets et participer en exclusivité aux concours Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !

Derniers commentaires

Archives