Le Meilleur de Pif Gadget

Le Meilleur de Pif Gadget

  • Auteur

  • One shot

  • Permet d'être averti le jour de la sortie d'un nouveau tome.
Qui n'a pas vibré face au courage de Doc Justice ? Qui ne s'est pas esclaffé devant les gags de Pifou ? Qui ne s'est pas extasié de la hardiesse de Fanfan La Tulipe ? Et Pif le chien ? Et Dicentim ? Des dizaines de générations ont appris à apprécier la bande dessinée à travers les histoires publiées dans le magazine Pif Gadget. Le 13 octobre 1944 est la date de naissance du « Jeune Patriote » d'obédience communiste. A l'issue de la guerre, le magazine ouvre ses pages à la bande dessinée et devient au numéro 31 le journal « Vaillant » qui restera dans toutes les mémoires. En effet, ouvert sur le monde et sur les nouveaux talents, ce journal tentera toujours d'éduquer en s'amusant chaque semaine. En 1969, l'hebdomadaire décide d'adopter le patronyme de son héros fétiche et se rebaptise donc le Journal de Pif. En y adjoignant un gadget quelques années plus tard, la formule devient magique : la légende est en marche. Malheureusement, en 1993, celui qui est devenu Pif Gadget ne satisfait plus son lectorat qui s'effiloche et cesse donc de paraître. Il faut attendre 2004, pour le revoir renaître de ses cendres sous forme de mensuel présidé par François Corteggiani au sein de l'Humanité.
De nombreux auteurs de talent se sont succédés et ont aiguisé leur premières armes dans ces pages. Gotlib, Mandryka, Pratt ont publié leurs premières histoires dans Pif. Mais bien d'autres encore en ont assuré le succès. Cet ouvrage vous invite à découvrir quelques-unes des séries qui ont fait la réussite de cet hebdomadaire inoubliable. Et si le menu vous convient, d'autres albums vous permettront de poursuivre ce voyage au royaume de Pif Gadget. En voici la teneur : des gags de Pif par Louis Cance, de Pifou (Mas),de Placid et Muzo (Morri), de Léo ( Mas), des aventures de Docteur Justice (Ollivier et Marcello), de Robin des bois ( Ollivier et Coelho ), de Davy Crockett (Ollivier et Kline), de la Pension Radicelle (E. Gire), de Jacques Flash ( Castex et Lenvers) , de Ragnar (Ollivier et Coelho) et de Fanfan la Tulipe ( Sani et Gaty) Bref, près de 560 pages de pur bonheur !

Si vous avez aimé, vous aimerez

Balthazar Picsou Boule et Bill Le Meilleur des Pieds Nickelés


Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Vous pourrez également personnaliser votre page d’accueil, choisir vos widgets et participer en exclusivité aux concours Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !
Vents d'Ouest

Lire les premières pages

Lire les premières pages